Preuves que nous sommes interconnectés… pour le meilleur ou pour le pire

Cet article vient apporter quelques précisions à l’article « Un simple citoyen peut-il ruiner une multinationale ? », que vous pouvez lire ou relire avant de passer à la suite.

Dans l’univers, tout est interconnecté. Les choses comme les êtres, les âmes comme les pensées. On y perçoit souvent un sens ésotérique. Seulement, je pense que peut aussi l’analyser de façon très terre à terre, si pas scientifique. Ce qu’il faut comprendre avant tout, c’est que les lois régissant l’univers ne sont pas dans l’absolu « bonnes » ou « mauvaises ». Elles sont surtout ce que l’on décide d’en faire. Dans les religions, cela correspond au plan de Dieu selon les écrits Saints. Dieu nous offre un monde magnifique, véritable avant-goût du paradis, et c’est à nous d’en faire un jardin d’Eden ou un enfer sur terre. On peut voir cela comme un plan divin, mais également comme une allégorie humaine.

interconnexion-humaine-bien-etre

Tout acte produit est envoyé à l’univers entier

Un petit acte anodin peut connaître une croissance exponentielle et réaliser de grandes choses. Nous nous influençons tous les uns les autres, consciemment ou non. Le plus souvent, inconsciemment. Il serait bon que tout un chacun prenne conscience de cette interconnexion, car nous agirions alors plus en conscience. Je me souviens d’un consommateur occasionnel de drogues dures qui me disait « Si jamais ça fait du mal, de toute façon je ne me fais du mal qu’à moi-même ». Sur le coup, je n’ai pas su quoi lui répondre. Après réflexion, je me suis convaincu qu’il avait tort. Car sans vouloir faire la morale ou m’ériger en donneur de leçons, lorsqu’on consomme de la drogue :

. On entretient un commerce qui n’a ni scrupules, ni limites. Les petites et grosses mafias gérant ce trafic ont différentes branches, parmi lesquelles on trouve bien souvent des ventes d’armes ou du racket. Elles vendent sans regarder à qui, quitte à vendre des armes à des terroristes.
. On soutient une mafia qui plonge bien des quartiers dans la peur et l’insécurité.
. On fait souvent travailler des gens du tiers-monde surexploités dans des fabriques clandestines.
. On profite des offres du dealer : dans le deal, les prix sont dégressifs. Si on achète pour 200 euros, on obtient de meilleurs prix que si l’on achète par plus petites quantités. Tout est fait pour qu’on achète à 2 ou 3 personnes. D’où risque de proposer un achat groupé à des amis.
. On influence son entourage. Certains n’y ayant jamais touché seront tentés en voyant l’autre.

Ainsi, même un acte en apparence totalement personnel a un impact sur le monde. Voici quelques autres éléments afin de démontrer que tout est interconnecté, pour le meilleur comme pour le pire.

Ils peuvent vous aider à en faire prendre conscience aux autres :

– Il est rare de croiser (bien que cela puisse arriver) un couple avec la femme obèse et l’homme sportif et musclé. Généralement, les couples deviennent obèses ensemble ou minces et sportifs ensemble, l’un ou l’une influençant l’autre.
– Les enfants se dirigent souvent en fonction de leurs parents. Soit par mimétisme, soit par opposition.
– Il arrive qu’une personne « électrise » un lieu. Dès qu’elle est dans les parages, l’ambiance est totalement différente. Soit froide et stressée, soit chaleureuse et communicative.
– Dans un quartier, il suffit de peu pour pourrir l’ambiance. Généralement, même les quartiers réputés les plus « pourris » sont en fait habités par 95 % de gens honnêtes et respectueux. Mais il suffit de 5 % de personnes inciviles ou délinquantes pour impacter l’atmosphère du lieu entier.
– Les périodes de stress se ressentent parfois dans des villes entières. Il suffit de se promener pour sentir des regards, des attitudes angoissées. À contrario, en certaines petites villes plus paisibles, on marche en lisant la plénitude sur la plupart des visages.

C’est une des raisons pour laquelle on se sent parfois heureux et serein, juste comme ça, sans cause particulière. Ou qu’on se sent au contraire nerveux, sans savoir pourquoi. Ce n’est certes pas la seule raison. C’est aussi pour cela qu’une fois qu’on a atteint une véritable paix intérieure, on rayonne. Que l’on ait un physique avenant ou ingrat, on plait. Les autres ont tendance à être plus aimables avec nous, et comme par magie on parvient plus facilement à faire aboutir ses projets, ses sorties, à se réaliser.

univers-grand-tout

Interconnexion des choses, des âmes, des corps et des êtres

Le charme et le charisme ne passe pas que par l’intelligence, la culture ou la conversation. Il y a des gens très simples avec qui on a toujours plaisir à échanger. Même sans échange, il suffit d’être en leur compagnie pour se sentir bien. En principe, c’est l’effet que vous fait votre conjoint(e) et votre/vos enfant(s)… Sauf lors des périodes de crise, bien entendu.

Il y a une petite expérience très enrichissante à faire afin de comprendre l’interconnexion du monde dans lequel nous vivons. Pendant une journée, ou quelques heures de temps en temps, oubliez votre intellect et vos réflexions. Laissez-vous uniquement aller à vos émotions et ressentis. Attention : il faut bien choisir le moment. Évitez de le faire dans vos moments de crise, de dépression, de déprime. Ne le faites pas non plus à une période où vous vous sentez nerveux, irritable. Choisissez un moment où vous vous sentez plutôt zen et apaisé.

Ce faisant :
. passez quelques coups de fils à des amis que vous n’avez pas appelé depuis longtemps, ou à la famille
. baladez-vous, tout simplement
. ayez quelques échanges tout simples avec quelques inconnus. Un bonjour, une pièce donnée à un SDF, l’achat d’un journal, l’aide à un touriste cherchant son chemin…
. observez les gens. Leur allure, leur démarche.

Faites tout cela dans la bienveillance : efforcez-vous d’être souriant, positif… mais ne vous forcez pas, faites-le de façon sincère. Comprenez à partir de cela que ce principe est neutre.
– Si on est dans la haine et le mal-être, ces sentiments négatifs se propagent d’une personne à une autre
– Si on est dans l’amour et la bienveillance, ces sentiments positifs font tache d’huile.

(Au préalable, vous aurez bien entendu formé votre boule d’énergie magnétique… Que vous aurez appris à faire en téléchargeant l’eBook « Apprenez à vous couper des ondes négatives ». Si vous ne l’avez pas encore, inscrivez-vous à ce blog. Même si on est parfois dans le mal-être, on peut éviter de le passer aux autres. De même que l’on peut éviter de recevoir le mal-être d’autrui).

Vous verrez, vous ressentirez mieux l’espace environnant, votre prochain, vous-même. N’hésitez pas à le faire à plusieurs : il est très intéressant de comparer ses ressentis. « Cette personne dégage une belle aura » / « Celle-ci a l’air dans le mal-être ». Faites-le sans jugement ni certitude, accueillez simplement vos ressentis.

Par la suite, vous parviendrez à éprouver davantage de compassion envers votre prochain, et à mieux partager ce que vous avez en vous.

magnetiseur-paris

Apprenez à magnétiser vos proches

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*