Comment passer d’un objectif flou à un objectif clair et précis

Bien des désirs, bien des projets peuvent rester flous des semaines durant, voire des mois ou des années… Comment les clarifier ? Voici une méthode simple mais efficace et astucieuse…

choisir-bon-objectif

Tout d’abord, prenez une feuille de papier (ou ouvrez un fichier de traitement de texte) et notez-y toutes les solutions que vous aimeriez mettre en place, tous les projets que vous souhaiteriez voir aboutir. Ne vous limitez pas. Personnellement, je conseille la feuille et le stylo : la magie de l’écriture n’a pas d’équivalent.

Ensuite, parmi cette liste que vous venez d’établir, sélectionnez vos désirs les plus chers. Puis, interrogez-vous sur ce que « cache » ce désir. Bien souvent, un souhait a une réalité masquée.

Par exemple, si vous souhaitez devenir un peintre renommé, il se peut qu’en réalité vous désiriez :
1 – peindre des choses vous plaisant vraiment, dont vous seriez fier
2 – avoir de la considération.
C’est différent, n’est-ce pas ? Et cela rend l’objectif bien plus accessible. Ainsi décortiqué, ce désir ne dépend plus autant d’éléments extérieurs. Il dépend surtout de vous-même, et de vos propres actes. Il n’est plus nécessaire d’avoir recours à la chance pour qu’il se réalise.

deverouiller-esprit-humain

Objectifs : vos moyens, vos besoins, vos envies

Étudiez également les moyens nécessaires pour atteindre votre objectif. C’est par ce biais que vous ferez le tri entre vos désirs réels et vos fantasmes. Exemple : vous aimeriez avoir un corps ultra bodybuildé (si vous êtes un homme), ou bien ultra fin et sexy (si vous êtes une femme). Songez à la mise en place d’un tel projet. Il se peut que ce désir soit réel, en ce cas votre regard sur tous les efforts à fournir sera positif. S’il s’agit d’un fantasme, vous vous en apercevrez par ce moyen. Le mieux sera alors de réorienter votre objectif. Pour reprendre notre exemple, vous pourrez décider de mieux vous alimenter et faire plus de sport.

Ainsi, requalifiez chaque souhait sélectionné de façon plus précise. Et ce n’est pas nécessairement pour cela que le souhait en sera plus modeste, ou de moins d’envergure.

Imaginez à présent tous les effets positifs que la réalisation de chaque souhait aurait sur vous. Interrogez-vous sur votre ressenti, les changements dans votre vie au jour le jour. Ainsi, voyez quels sont vos souhaits menant aux résultats les meilleurs, les plus beaux, les plus efficaces. Là encore, vous trierez ainsi les objectifs en valant vraiment la peine de ceux qui ne vous apporteront pas grand-chose.

objectif-adequat

Vos pensées immatérielles sont la base de toute concrétisation matérielle

Pour vous aider dans l’exercice, n’hésitez pas à analyser votre passé, ainsi que votre vision de l’avenir. Vos échecs peuvent vous en apprendre beaucoup : à travers ce que vous avez tenté, interrogez-vous sur quelles étaient vos motivations, ce vers quoi vous tendiez. (Exemples : plus de considération, plus de mémoire, plus d’amour, plus de rapports humains…). En cherchant quel est votre désir ardent, vous saurez quels projets mettre en place.

Enfin, déterminez parmi ces projets quels sont ceux étant à court terme, moyen terme, long terme. Plus le projet s’allonge dans le temps, plus il a besoin d’étapes. Le long terme demande des étapes à courts termes et moyens termes. Le moyen terme demande différentes étapes à court terme. Quant au court terme, il est constitué de micro-étapes. Temporaliser votre projet vous permettra de savoir comment le mettre en place.

Vous venez de découvrir une technique fréquemment utilisée en coaching et en PNL, que vous pourrez retrouver (parmi bien d’autres exercices) dans mon eBook « Atteignez vos objectifs avec la PNL » sur Amazon / Google Play / Kobobooks / ou Apple.

Laisser un commentaire