Forme et bien-être : comment gérer les horaires décalés ?

Vous travaillez dans l’aviation et affrontez sans cesse différents décalages horaires. Vous travaillez de nuit, ou êtes un fêtard. Voici quelques astuces pour gérer tout cela avantageusement…

. Vous arrivez dans un pays avec un fort décalage horaire. Par exemple, il est minuit dans votre pays et midi dans le pays visité. N’allez pas vous coucher, accordez-vous un temps calme et si vous ressentez vraiment la fatigue, faites une petite sieste d’une demi-heure à une heure maximum. Pensez à bien vous hydrater (pas d’alcool), à manger suffisamment et à profiter de la lumière du jour. Le soir, couchez-vous tôt, vers 22-23 H de préférence, à moins que vous ressentiez vraiment le besoin de vous coucher plus tard.

Pour dormir efficacement, soyez prévoyant

. Ne comblez pas un décalage par une grasse matinée s’étalant sur la moitié de la journée. Levez-vous normalement, ou une heure plus tard au maximum, accordez-vous une petite sieste en journée, et couchez-vous tôt le soir. Vous verrez, le lendemain vous serez en pleine forme. Si vous avez assez de vigueur pour cela, vous pouvez même suivre une journée normale, en vous levant et en vous couchant à vos heures habituelles, sans sieste : le décalage sera encore plus facilement rattrapé, à condition de ne pas tenir avec des énergisants ou autres.

. Ne calculez pas en fonction des heures de sommeil perdues. Si vous avez passé une nuit blanche, vous n’avez pas besoin de rattraper huit heures de sommeil ! Une petite sieste additionnée d’une nuit un peu plus longue suffira largement à combler la dernière nuit.

. Si vous dormez peu dans la semaine, dormez davantage le week-end, mais ne cherchez pas à rattraper toutes les heures en dormant plus de dix heures d’affilées.

. Si vous rentrez chez vous après une nuit blanche, l’erreur à ne pas commettre est de s’affaler sur son lit et s’endormir comme une souche. Certes vous dormirez, mais mal ! Quelle que soit l’heure, quel que soit votre état de fatigue, prenez le temps de prendre une douche et de changer de vêtements (pyjama au sortir de la douche, ou bien aucun vêtement si vous dormez nu).

. Si vous savez à l’avance que vous allez veiller cette nuit, préparez-vous en faisant une petite sieste pendant la journée précédant la sortie.

Pour être encore plus efficace : savoir hiérarchiser ses activités

Quelles sont vos activités du soir ? Et au-delà de cette question : qu’est-ce qui occupe vos pensées ? Plus vous êtes actif, plus vous êtes dans l’éveil. C’est pour cela que les activités demandant le plus :
. De concentration
. De tension
. D’efforts physiques
. D’efforts intellectuels
…Doivent être pour la journée, de préférence entre 9 H et 18 H. Après 18H, l’activité physique et cérébrale doit diminuer graduellement jusqu’au coucher. Ce n’est pas pour cela que vous devez avoir une vie de moine 🙂 Simplement, songez à placer dans la journée le maximum d’activités « excitantes » : dépensez-vous, travaillez, communiquez, soyez enthousiaste. Le soir est davantage réservé aux activités calmes, posées, réfléchies. Si vous aimez (ou devez) travailler le soir, ce doit être pour des tâches moins tendues qu’en journée. Il en est de même pour tout ce qui est facteur de stress ou d’anxiété : si ce sont des tâches inévitables, elles doivent se faire en journée.

Si vous avez du mal à y voir clair, notez un dimanche toutes les petites et grandes activités que vous avez eu au cours de la semaine. Puis, réfléchissez à :
. Celles que vous avez fait par réflexe, sans réfléchir. Par exemple le fait d’aller sur tel site Internet, de consulter cent fois vos SMS, de faire un zapping télé. Bien souvent, de telles activités peuvent être fortement réduites, voire tout bonnement supprimées. Ainsi, apprenez peu à peu à faire les choses en toute conscience. Les activités que l’on fait sans réfléchir amènent souvent du stress inconscient, et donc de mauvaises nuits.
. Celles qui demandent de vrais efforts. Cherchez au maximum à les faire en journée.
. Celles qui demandent moins d’efforts (discussions calmes, lecture, écriture…). Cherchez au maximum à les faire en soirée.

Souhaitez-vous en lire beaucoup plus ? Découvrez dès à présent mon eBook « Astuces pour mieux dormir » sur Amazon / Google Play / Kobobooks / ou Apple.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier