Tabac, drogue, addiction : comment sortir de la victimisation

No smoking

Comment faire pour arrêter ? Après tout, ce n’est pas de votre faute, donc vous n’y pouvez rien. Mais… en êtes-vous bien certain ? Au cœur du fléau des addictions, il y a un autre fléau, peut-être pire encore : celui de la victimisation. Cette victimisation qui déresponsabilise en permanence et permet d’avoir la conscience tranquille. Voyons ce qu’il en est à travers l’exemple de la cigarette…

No smoking

La victimisation : un sentiment confortable et rassurant

Être dépendant de la nicotine a paradoxalement un côté confortable : on peut ainsi se dire que tout ceci, quelque part, n’est pas notre faute. « Je peux plus arrêter, maintenant » / « C’est vrai, je suis tombé dans le piège… ». Penser d’une telle façon revient à s’infantiliser.
On serait ainsi tombé dans le piège de la cigarette, comme si ce n’était pas nous qui faisions la démarche d’acheter nos paquets et d’en consommer consciencieusement le contenu !

Il est très important de vous mettre dans un état d’esprit totalement différent. Faut-il se culpabiliser ? Non, vous n’êtes pas coupable ni fautif. En fumant, vous ne faites pas de mal à autrui, mais uniquement à vous-même (à moins que vous n’enfumiez votre entourage).

Dans la vie, certaines choses surviennent sans qu’on y ait une quelconque emprise : vous ne serez pas responsable si vous subissez un tremblement de terre ou si vous êtes atteint d’une maladie génétique. Il n’en est pas de même pour la cigarette.

pharmacologie-tabac

Cette machine à cancer ne s’ingère pas insidieusement dans votre organisme pendant votre sommeil. Pour l’obtenir, il faut se déplacer, payer (cher) et ensuite s’organiser pour la consommer, puisqu’on ne peut pas fumer n’importe où ni n’importe quand.

Ce qui implique une action de votre part vient d’un choix personnel

Personne ne vous oblige à fumer, pas même votre organisme ou votre subconscient. Certes, une partie de votre subconscient peut vous pousser à la cigarette et votre corps « drogué » peut demander sa dose de nicotine, mais cela ne vous rend en rien esclave du tabac.

Simplement, vous vous imaginez en être esclave (et donc victime). Un esclave n’ayant pas le choix de sa condition, cela vous rend donc, quelque part, innocent d’une telle situation. Chassez cette idée fausse ! Sans culpabiliser aucunement, dîtes-vous que vous êtes parfaitement responsable de ce qu’il vous arrive.

en-finir-avec-cigarette

La cigarette est un choix, votre choix. Partant de ce constat, vous pouvez dès lors prendre la responsabilité et faire le choix de vous passer de tabac. Et si vous n’êtes pas certain de votre décision et continuez de fumer, au moins faites-le dorénavant en tout conscience, en raisonnant comme un adulte : « Je fume par choix » / « Je décide de m’acheter ce paquet et de le fumer » / « J’ai envie d’une cigarette, donc je l’allume et la fume ». Voilà une démarche qui vous responsabilisera. Cessez de vous dire « Je suis obligé de fumer sinon je ne parviens pas à bosser » ou « Il me faut absolument une cigarette pour me calmer ». Ce sont des idées fausses ! De simples vues de l’esprit ! Que vous cessiez ou continuiez de fumer, je vous en prie, faites-le par choix. Et uniquement par choix.

Nota Bene : J’insiste bien sur ce point : certains lecteurs, certaines lectrices ne sont pas certains de leur décision. Ils n’achèvent donc par leur lecture, ou bien l’achèvent mais sans vouloir vraiment arrêter. Si jamais vous êtes dans ce cas, je vous engage donc à… continuer de fumer, mais cette fois en toute conscience, sans plus jamais vous voir comme une victime. Vous verrez, cela changera déjà bien des choses ! Et vous serez dans un état d’esprit bien plus adéquat pour arrêter de fumer lorsque vous l’aurez décidé.

J’entends déjà certains me dire « Oui mais vous oubliez une chose ! La dépendance à la nicotine n’est pas que psychique, elle est également physique. L’organisme réclame sa dose, et ça ce n’est pas une vue de l’esprit ». Certes, il y a une part de vrai là-dedans. Je vais vous montrer, au cours de cet ouvrage, comment vaincre également cela très facilement.

Souhaitez-vous en lire beaucoup plus ? Découvrez dès à présent mon eBook « Arrêtez de fumer avec la pensée positive » sur Amazon / Google Play / Kobobooks / ou Apple.

magnetiseur-paris

Apprenez à magnétiser vos proches

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*