Sentiment de pression : que faire à moyen et long terme

Cet article vient compléter « Pression : que faire quand votre tête « explose » », qui propose une alternative à court terme. Car lorsque cela survient, il faut parvenir à réagir en temps et en heure. Mais au-delà, lutter contre ce mal-être (ou plutôt : le contrer par du bien-être !) demande un travail à plus long terme. Pour rappel : il s’agit de cette pression que l’on ressent parfois dans le corps, une nervosité donnant l’impression que la tête va « exploser ». Le sujet est complexe, et surtout vaste. En étudier les moindres recoins prendrait bien des pages. Mais je cherche avant tout à vous donner du concret, donc à aller au plus simple. Nous étudierons le reste ensemble peu à peu, pas à pas.

À moyen terme : réorganiser les tâches, donner des priorités au développement personnel

Deux origines courantes de la sensation de pression sont la confusion et le renfermement.

pression personnelle

Confusion : lorsqu’on s’éparpille, qu’on ne sait trop où aller. On a trop de choix, de possibilités, on ne sait quoi faire en premier lieu. Mille pistes s’offre à soi, on a l’impression de devenir fou car plus on y songe, moins on parvient à agir !
Face à cela, il faut adopter une attitude simple : ne pas hésiter à faire moins, ou faire peu… mais faire concret, et efficace. Personnellement, je sais de quoi je parle car mes projets peuvent être très divers, presque « opposés ». Cela va du projet associatif à la peinture, en passant par le sport, l’apprentissage, les rencontres, l’écriture… Tout paraît important et essentiel. Comment faire le tri ? On a le sentiment de ne jamais avoir assez de temps. En fait, il faut savoir faire le point, et prendre conscience qu’on ne pourra jamais tout faire à la fois. Lorsqu’on fait UNE chose (et une seule) il faut la faire véritablement, en mettant tout son intellect et sa passion au service de cette action. Quel que soit le débouché de cette action, elle aura été exécutée et éclaircira votre existence. D’action en action, les priorités apparaîtront d’elles-mêmes, telles des évidences.

Exemple : vous souhaitez déménager et hésitez entre mille choix, et mille choses à mettre en place. Sélectionnez-en une, et une seule. Comme la viabilité du projet. Explorez cet élément à fond, en prenant le temps. Attention cependant, ne tombez pas dans le piège : il ne faut pas vous « noyer » dans cette tâche pendant des semaines et des mois (quoique tout dépend du projet, bien entendu). En fait, il arrive qu’on prolonge sans cesse une tâche afin d’avoir un alibi, une « bonne raison » de ne pas mener un projet à son terme. C’est comme si on construisait une voiture, et qu’on travaillait des années uniquement à fignoler la carrosserie. Ce qu’il faut, c’est choisir une tâche et s’y atteler, jusqu’à ce que celle-ci s’éclaircisse. Jusqu’à ce qu’on en comprenne mieux les tenants et les aboutissants, ce qui a pour avantage d’éclaircir le projet entier. On peut ensuite avancer sur la tâche suivante… quitte à revenir par la suite sur la tâche précédente.

pression societe stress

Renfermement : bougez davantage ! Quoi qu’il puisse vous en coûter. L’hygiène de vie est considérablement plus importante que vous ne le pensez. On croit à tort que l’esprit est plus fort que tout, que tout vient de là. C’est en partie faux. En réalité, le cadre de vie détermine de très nombreuses choses. Le moral, l’énergie vitale, la qualité du sommeil, l’inspiration… Tous ces points peuvent être améliorés par des actions palpables, tactiles, concrètes. Et non pas d’interminables réflexions intérieures. Je ne dénigre en rien les réflexions intérieures ! J’en suis friand 🙂 Seulement, ce qui fait évoluer au quotidien ce sont avant tout les actes.

À long terme : mettre en place une réelle hygiène de vie, concrète et réfléchie

Une hygiène de vie belle et harmonieuse comprend plusieurs parties. Votre quotidien doit vous combler au niveau physique et psychique. Là encore, le thème est vaste ! J’en explore d’autres points dans différents articles et produits de cet espace. Cependant, voici quelques éléments qui me semblent importants, et qui peuvent s’intégrer assez facilement à votre vie.

. Repenser votre cadre de vie ! Êtes-vous satisfait de votre habitat, de votre travail, de ce que vous faites tout au long de l’année ? Oui, non… Vous seul avez la réponse. Si vous êtes dans l’insatisfaction permanente, le mal-être reviendra toujours d’une façon ou d’une autre. Rien n’est une fatalité. Tout peut changer, même le plus improbable.

therapies nouvelles
. Mangez des fruits et des légumes. Mastiquez bien, longtemps, longuement. Au moins dix mastications par bouchée. Prenez des fruits et légumes de qualité, bio et locaux si possible. Songez à observer régulièrement de petites périodes de jeûne.
. Communiquez avec vos proches. Soyez attentif, à leur écoute. Soyez francs, faites part de vos envies, espoirs, de vos sensations de bien-être comme de mal-être. Soyez dans le partage et la bienveillance.
. Explorez-vous. N’avez-vous jamais dessiné, joué de la guitare, chanté, dansé, écrit, voyagé, enseigné à d’autres vos connaissances… ? Vous pensez que ce n’est pas la peine, que vous seriez nul, que ça ne donnerait rien. En êtes-vous si certain ?

J’espère que ces quelques pistes sauront vous inspirer. N’hésitez pas à me faire part de vos retours, positifs ou non.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier