Que faire si rien ne passe entre magnétiseur et magnétisé ?

Toutes les séances de magnétisme ne sont pas toujours des réussites. Parfois, personne n’a rien à se reprocher : ce n’était simplement pas le moment, on n’est pas parvenu à faire passer des ondes énergétiques à l’autre. Rien d’inquiétant à cela, d’ailleurs entre certaines personnes il y a des courants qui ne passent pas, indépendamment du talent. Curieusement, cela ne dépend pas non plus de vos liens avec la personne magnétisée. En fait, vous pouvez très bien ne pas parvenir à magnétiser un ami proche ou votre conjoint, et donner une séance très efficace à un inconnu, ou à une simple connaissance.

Visage perplexe

Seulement, la «fatalité» n’est pas non plus toujours en jeu. Parfois, on la met en avant en guise d’excuse : les énergies sont des éléments mystérieux, on ne peut jamais savoir si elles vont passer ou non… certes. Mais il arrive que le peu de partages et de ressentis entre la personne magnétisée et vous-même ait pour origine un manque de prudence et de préparation de votre part. Parfois également de sa part. Ce n’est pas pour rien si les séances « pas terribles » surviennent surtout au cours des premiers temps de pratique.

Une erreur classique que commettent bien des praticiens débutants (amateurs ou professionnels)

. On s’entraîne au quotidien, dans la nature, sur soi-même. On médite, on teste différents exercices. On progresse peu à peu, on améliore ses ressentis.

. On passe alors aux premières séances. On en donne à son conjoint, son enfant, son meilleur ami. Les ressentis sont excellents pour soi comme pour la personne magnétisée. On en profite pour gérer peu à peu chaque étape, pour transmettre davantage d’énergies.

. Mais ce faisant… on a une telle « facilité » avec ses proches qu’on en oublie de bien se préparer. On a l’impression qu’on va y parvenir à chaque fois, sans aucun problème, et qu’on sait se mettre en canal en un clin d’oeil. Bref ! On se repose sur ses lauriers sans chercher à progresser davantage.

se reposer sur ses lauriers

. Puis, on s’essaye à quelques séances sur de simples connaissances, ou des inconnus. Et là, ça fonctionne beaucoup moins bien. Les résultats ne sont pas au rendez-vous, ou très peu. On se dit alors que c’est la fatalité : ça ne peut pas fonctionner avec tout le monde. Ou bien on se décourage, et on se dit qu’on ne parviendra jamais qu’à magnétiser quelques proches.

Êtes-vous tombé dans ce piège ? Dans le cas contraire, soyez tout de même attentif à cet article : ce piège, tout le monde peut s’y engouffrer. Généralement, on se laisse avoir par son propre mental sans même s’en apercevoir. Prendre conscience des risques dès à présent vous évitera sans doute bien des désagréments futurs. Rien que prendre conscience du souci vous permettra, dans bien des cas, de le repérer à temps.

Mais il y a également…

se préparer

Différentes étapes de prudence et de préparation magnétique…

Que je vous engage à suivre. Ainsi, avant la séance…

– Faites une méditation. Au cours de cette méditation, formez votre sphère de protection magnétique. Mettez-vous dans un état d’esprit bienveillant, mais neutre. Cette neutralité va gommer artificiellement, pour quelques instants, votre part d’altruisme et d’empathie. Rassurez-vous, ça ne durera pas. Juste le temps de la séance.

– Lorsque votre rendez-vous magnétique débute, efforcez-vous d’être dans le même état d’esprit. Cela peut paraître anti-naturel, mais c’est très efficace ! Souvent, on cherche à trop donner, à trop bien faire. On est si sûr de soi et on souhaite tellement venir en aide à l’autre que tout fonctionne moins bien. On a davantage de mal à bien se mettre en canal, on mélange ses propres ondes avec celles de la personne magnétisée… Bref, on est dépassé. L’approche neutre permet de remédier en grande partie (voire en totalité) à tout cela.

– Avant de faire la première apposition des mains, songez de nouveau à votre sphère magnétique. Visualisez-la cette fois tout près de votre corps, bien séparée de la personne dont vous allez vous occuper. Rassurez-vous, ça ne vous empêchera nullement de mener la séance à bien.

Ainsi, prenez conscience qu’il existe deux approches avant de débuter votre travail de magnétiseur : l’approche empathique et l’approche neutre. Il n’y en a pas une des deux qui est, dans l’absolu, meilleure que l’autre. Parfois, plus l’approche sera empathique, plus la séance donnée sera efficace. Parfois, ce sera l’inverse. De même, il arrivera que l’approche neutre soit la solution… D’autres fois, elle ne le sera pas. Il arrive même qu’on doive être dans une approche étant un peu entre les deux.

Comment être certain de la bonne approche magnétique à avoir ?

Aïe ! Question délicate dont je ne peux apporter de réponse certaine. Tout dépend du contexte, de vos ressentis… Plus vous aurez d’expérience, plus vous développerez une intuition qui vous aiguillera sur ce point (et sur bien d’autres). Pour l’heure, en cas de doute, je vous conseille de rester dans une approche neutre. Vous pouvez ensuite modifier, si besoin est, cet état d’esprit au cours de la séance. En fait lorsqu’on débute (pour peu que vous débutiez), on se laisse souvent dépasser par ses émotions. L’approche neutre permet de privilégier la raison.

Laisser un commentaire