Mal-être : que se passe-t-il dans l’esprit d’un terroriste ?

Dans le terrorisme, tout n’est qu’affaire de manipulations. De A à Z. Tout le monde est manipulé, et pas uniquement les auteurs. Pour bien comprendre qui, pourquoi, et surtout comment s’en défaire, il convient de tenter un petit exercice très délicat.

(Je précise que je n’ai pas la prétention de détenir le savoir ou la vérité. Ce n’est qu’une supposition, une proposition. Ce ne sont que quelques modestes pistes).

Difficile de se mettre dans l’esprit d’un terroriste. Impossible ? Pas si sûr. Ce qu’on ne comprend pas, on peut le concevoir. Concevoir, ce n’est pas reconnaître, ni chercher quelque légitimation que ce soit, bien entendu. Il y a deux façons d’y parvenir. Toutes deux peuvent être riches en enseignements, et peuvent en fait nous aider à évoluer. Aujourd’hui, étudions l’état d’esprit dans lequel peut être l’exécutant, celui qui commet le méfait.

1-terrorisme-mal-etre

L’esprit en recherche de sens, de vie, de sensations

La loi du Yin-Yang est une règle universelle d’équilibre. Rien n’est jamais ni tout noir ni tout blanc. On trouve un peu de blanc dans le noir, et vice versa : rien n’est absolu. Pas même l’amour ou la haine. L’image a le mérite d’être simple à comprendre, et de s’appliquer à tout. Mais cette loi ne symbolise pas uniquement la subtilité de nos pensées et émotions. Elle symbolise également les extrêmes, qui en fait se rejoignent toujours plus facilement qu’on ne le pense.

« Une fois que l’on a fait un pas vers le côté obscur de la force, on y est enfermé à tout jamais ».
Certes, la phrase n’est qu’en partie vraie, et heureusement. (Car on peut mal agir puis remonter la pente). Cette citation de Star Wars, dont la philosophie est plagiée sur les philosophies orientales, se comprend mieux lorsqu’on la replace dans son contexte. Le méchant de l’histoire du film était à l’origine un homme bon, qui était même particulièrement porté sur la « force claire »… et qui a basculé d’un extrême à un autre. On pourrait même y voir une transposition de l’histoire de Satan, archange haut placé dans la hiérarchie angélique devenu ange déchu. Dans une moindre mesure, on peut aussi y faire un rapprochement avec tous ceux qui basculent dans le crime, le meurtre ou le terrorisme. Des gens somme toute comme tout le monde, plutôt bien sous tous rapports (dixit la famille et les voisins), et qui un jour ont basculé.

1-loi-equilibre-accomplir

Loi du Yin-Yang, où quand les extrêmes se côtoient

On peut expliquer ce passage d’un extrême à un autre par la volonté d’accomplissement. Vie et accomplissement sont des termes assez synonymes. En tant qu’être humain, on cherche du sens, un projet à mener, quelque chose à bâtir. D’où notre propension, par exemple, à faire des enfants quelle que soit notre situation. Même une personne dans la plus grande misère, n’ayant peut-être jamais rien réussi, aura au moins vécu l’accomplissement de la transmission de la vie (et on ne peut pas lui retirer cela !).

Certains renoncent à cet accomplissement. Ce sont généralement des gens malheureux, marginaux, mais absolument inoffensifs. Notons qu’ils cherchent alors parfois à se noyer toujours davantage dans un travers destructeur, tel la drogue ou l’alcool, là encore dans une quête inconsciente d’accomplissement. Une quête vaine, absurde et pathétique : en bout de course, accomplir au moins la destruction de soi.

Accomplir quelque chose, c’est ressentir une incroyable sensation de feu ardent, une force de vie. C’est pour cela que certains artistes passent des centaines d’heures sur leurs œuvres, ou que bien des personnes sont prêtes à passer le nombre d’années qu’il faut pour mettre en place un projet. L’humain en quête d’accomplissement peut s’acharner sur les tâches les plus ingrates, et les moins récompensées.
À contrario, voilà aussi pourquoi on peut parfois passer si facilement de l’amour à la haine. Et pourquoi on peut parfois s’évertuer à harceler quelqu’un, ou déployer des trésors d’imagination pour lui nuire.

1-accomplissement-de-soi

S’accomplir dans l’amour, la joie… ou la haine

Lorsque la façon de s’accomplir tarde à se mettre en place, en principe, on se contente de patienter, ou de se préparer. Surtout lorsqu’on est jeune. Mais si l’on est en recherche de sens et que notre vie n’en a aucun, on est alors extrêmement manipulable. Ce n’est pas pour rien si la plupart des terroristes sont jeunes et désœuvrés. Manipulés par des personnes viles et plus intelligentes, ils recherchent alors à s’accomplir dans la haine et la destruction d’autrui. N’oublions jamais que nos esprits sont en grande partie dirigés par des instincts très animaux. Sans même nous en rendre compte nous cherchons l’amour, la séduction, la création… et bien entendu l’accomplissement. Quoi que nous fassions, nous tentons de nous y diriger d’une manière ou d’une autre qu’elle soit efficace ou non.

Si prendre conscience de tout cela n’enlève rien de la totale culpabilité des auteurs vis-à-vis de leurs actes barbares, cela doit également renvoyer chacun à ses responsabilités. Donnons-nous des moyens de réfléchir, de communiquer, de partager. Donnons-nous les moyens de débattre, de développer une vraie spiritualité, de pouvoir organiser des projets. Cela contribuera à rendre chacun moins manipulable, et poussera chacun à s’accomplir d’une façon belle et harmonieuse. Car fort heureusement, une fois que l’on est sur la voie de la beauté et de l’harmonie, notre regard change et on n’est plus capable de rechercher à faire le mal.

magnetiseur-paris

Apprenez à magnétiser vos proches

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*