Projets, souhaits… ne rêvassez plus, passez à l’action !

Évolution personnelle : être dans l’action concrète plutôt que la méditation perpétuelle

Qui dit évolution dit révolution. On dit souvent qu’une révolution personnelle est avant tout une révolution intérieure. Que cela doit se faire avant tout dans votre esprit. Certes ! Mais vous devez observer ce principe comme une étape, un moyen, et non une fin en soi. Si une fois votre éveil intérieur en route vous ne changez rien à votre quotidien, votre existence restera la même.

action

Le corps est tel un véhicule dont votre cerveau (vos pensées, votre esprit) est le chauffeur. Votre esprit songe à des désirs, envies, besoins, dans l’objectif de commander à votre corps d’exécuter des actes. C’est un système naturel que l’on a parfois tendance à oublier, nous, êtres en quête d’évolution personnel. Du coup, on reste trop dans nos pensées et l’on n’est pas suffisamment dans l’action.

Si vous souhaitez changer, évoluer, que votre vie connaisse un tout nouvel élan, voici ce qu’il risque d’arriver (cela vous est sans doute déjà arrivé plusieurs fois d’une façon ou d’une autre) :

. On pense à une foule de choses à mettre en place. On prend des notes, on fait des projets, on se dit « je vais faire ci, ci, ci et ça… » en ayant la folie des grandeurs. Avoir la folie des grandeurs, pourquoi pas ? Rien n’est inaccessible. Mais rien n’est accessible sans méthode. Là, on démarre sans méthode, donc de façon très confuse.

. À mettre en place des tas d’actions en même temps, on se met à négliger chacune d’entre elles. De plus, on est sans cesse dans l’attente de résultats, qui tardent à venir. On s’agace…

passage à l'action

. On oublie peu à peu ce qu’on avait commencé à mettre en place, en se disant qu’on y reviendra un de ces jours.

Et patatras, tout est à refaire…

Pour éviter cela, heureusement, les solutions sont simples et efficaces. Voici ce que je peux vous conseiller :

. Limitez vos actes : pour des actions moins nombreuses mais mieux choisies

Je sais, c’est frustrant ! Et pourtant essentiel. Il n’y a que 24 heures dans une journée, vous ne pouvez pas tout faire à la fois. Franchement, prendre ne serait-ce que 2 ou 3 nouvelles petites habitudes bien-être dans la semaine ou dans le mois est déjà un grand pas en avant.

faire le bon choix

. Attendez d’avoir la maîtrise d’un domaine avant de passer à la suite

Une fois que tel changement sera mis en place, vous souhaiterez passer au suivant. Logique et censé… Il faut effectivement le faire, mais pas trop vite. Donnez-vous pour principe d’avoir vraiment acquis l’action en cours pour passer à la prochaine. Et tant pis si cela dure plus longtemps que vous l’aviez prévu ! Mieux vaut faire les choses lentement mais sûrement.

Exemple : « je dois faire plus de sport ». Attendez que l’exercice physique soit devenu chez vous un réflexe, que vous n’alliez plus au sport en vous forçant ou en traînant les pieds, mais au contraire avec envie.

Nota Bene : pas de perfectionnisme non plus !

De cette façon là, vous ne pouvez QUE progresser. C’est mathématiques. Ces actes vous aideront, d’ailleurs, à mieux magnétiser.

Pour aller encore plus loin sur le sujet, découvrez une méthode singulière pour passer à l’action en lisant mon article « L’échelle « magique » des actions bien-être ».

Laisser un commentaire