Bien-être, magnétisme, concepts : comment aller de la complexité à la simplicité

Pourquoi donc, dans les concepts que je défends, ai-je tendance à répéter régulièrement certains points ? Pas parce que je crains de ne pas être compris. D’ailleurs, je n’aime pas le verbiage et préfère aller droit à l’essentiel sans blablater. En fait, dans mes conseils bien-être j’évoque des faits essentiels. Et tout élément essentiel doit être répété sous différentes formes, encore et encore. Non pas répétés tels quels, mais placés à chaque fois dans un contexte différent (que ce soit dans ma méthode de magnétisme ou dans les articles de ce blog). Prenons pour sujet les bienfaits du fruit. Comment réagiriez-vous si je vous conseillais simplement d’en consommer davantage ? Cela entrerait par une oreille et sortirait par l’autre. Si par contre je vous parle…

. De l’énergie que donne un citron pressé le matin
. De la façon dont composer son assiette de fruits le matin, afin de s’habituer peu à peu à davantage d’acidité
. De la différence énergétique entre les fruits pressés et les 100 % pur jus en bouteille
. Du taux d’acidité de tels et tels fruits
Etc.

Entretenir-la-simplicité-pour-mieux-embrasser-la-complexité_1

Je pense que le message passera beaucoup plus clairement. Et ce, même et surtout si la conclusion reste toujours la même : consommer plus de fruits.

Vous me direz peut-être que même si la conclusion et le message global restent les mêmes, fouiller le sujet est capital. Il est vrai que cela permet d’en savoir bien davantage. Pour reprendre notre exemple, cela donne bien plus de pistes et de conseils, et ainsi on avance moins à tâtons. Certes. Néanmoins, le principe de base reste simplissime. Pour ma part, depuis que je m’alimente mieux, j’ai écouté bon nombre de discours, ai lu beaucoup d’articles et ai expérimenté un certains nombre de choses… Pour au final en arriver encore à ce constat : bien s’alimenter n’est vraiment pas si compliqué !

Simplicité3

Méthodes de bien-être, dogmes, développement personnel : des concepts plus simples qu’on ne le pense

Si vous avez du mal à vous y retrouver dans le monde du mieux-être, comprenez que toutes les techniques et pratiques que vous découvrez sont mille voies différentes pour évoquer des faits en réalité très basiques. Ce que je vais dire n’est peut-être pas très bon pour le commerce, mais je vous assure que la plupart des méthodes pourraient presque se résumer en une ligne.

– Pour devenir magnétiseur, prenez le temps de ressentir les énergies passant dans vos mains. Puis, faites le vide, mettez-vous en canal et laissez circuler ces énergies entre la personne magnétisée et vous-même.
– Pour méditer, respirez calmement et lentement tout en faisant le vide dans votre esprit, sans songer à quoi que ce soit.
– Pour pratiquer le Reiki, mêlez magnétisme et méditation en vous concentrant davantage sur les chakras.
– Pour pratiquez le Zen, profitez de l’instant présent.

Certes, de tels résumés sont très exagérés. Pourtant, certaines personnes méditent très bien sans méthode, et profitent de l’instant présent sans qu’on leur ait jamais enseigné le Zen. Ce qui est certain, c’est que la plupart des concepts, thèses et méthodes restent somme toute assez simples. Une fois l’idée énoncée et clairement expliquée, tout le reste n’est que précisions, paraboles et petits détails. Même la bible 🙂 Certes, ce n’est pas parce qu’une idée est énoncée mille fois et par mille chemins qu’elle est plus véridique qu’une autre qui n’a été énoncée qu’une seule fois. Bien des mensonges ou demi-vérités, mises en avant de façon incessante, finissent par être considérées par certains comme des vérités absolues. Il n’y a qu’à voir la secte de Raël, qui prétend être l’élu du peuple extra-terrestre… Ou encore la scientologie. Le souci est que dans notre société, un mensonge répété mille fois a tendance à devenir une vérité. On se dit : si j’ai entendu cela autant de fois, et de tant de façons différentes, ce ne peut être que vrai. Mais est-ce bien certain ? Non, bien entendu…

moins-est-concept-efficace-de-complexité-de-simplicité-plus-minimale-57355404

Au final, comment savoir si un concept résonne en votre cœur comme une vérité ou non ?

Car c’est bien de cela dont il est question, en réalité. Il n’y a pas tellement à rechercher LA vérité absolue, mais plutôt à chercher la vôtre. Lorsqu’un concept interpelle, on en apprend davantage et on en fait l’expérience. Exemple pour le magnétisme : on lit une méthode, on visite différents sites sur le sujet, on fait des exercices conseillés. Ce faisant, on manque de temps, ou de concentration, et on finit parfois par trouver tout cela trop complexe. De plus, à force de lire des articles de convaincus (tels que moi, par exemple 🙂 ), on se dit que notre opinion est peut-être trop influencée par un praticien ou un blogueur.

Que faire alors ?

Tout d’abord, prendre du recul. Et pour cela, cesser pendant un temps de consulter toutes les sources d’informations habituelles sur le sujet. Cesser également toute pratique. Puis, y réfléchir posément et la résumer en une ligne, ou bien en quelques lignes. De tout ce qu’on a lu, vécu, appris de cette méthode, qu’en retient-on ? Quel message ou quel principe simple semble en découler ?

Ainsi, vous constaterez que tout concept, aussi compliqué puisse-t-il sembler, repose sur des bases toutes simples. En condensant le concept en quelques mots et en prenant du recul, tout sera plus clair. Il en va de même pour une croyance religieuse ou une opinion politique.

bien-etre complexite difficultes

Si malgré tout après ce petit exercice cela ne vous semble toujours pas clair, cela peut alors signifier…

. Soit qu’il vous faut repartir à zéro. Faites comme si vous n’aviez jamais été lié à ce concept, puis repartez sur de nouvelles bases, avec un état d’esprit le plus neutre possible.

. Soit qu’il vous faut d’autres sources. C’est souvent le cas, par exemple, en matière de spiritualité. On a une mauvaise approche (ou tout du moins une approche surfaite) de sa religion à cause de son entourage, et on a besoin d’un enseignement et d’un partage venant d’autres endroits.

. Soit que vous n’êtes pas prêt pour ce concept. Laissez-le de côté, vous y reviendrez peut-être plus tard. Cela arrive souvent. Par exemple : on sent qu’on est attiré par le Zen, mais finalement les exercices nous barbent. Pourtant, l’envie est toujours présente. Pas de panique : passez à autre chose, vous reprendrez le moment venu. Laissez les choses se faire naturellement.

. Soit que vous vous êtes égaré et que ce concept n’est en réalité pas fait pour vous.

Nota Bene : Cette façon de simplifier un concept est facile à mettre en place et fonctionne aussi bien pour un projet de vie qu’une croyance religieuse, une opinion ou autre. « Concept » est donc à prendre au sens large du terme.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier