Principes du magnétisme

Une force omniprésente, neutre et permanente

De tels termes rendent d’emblée certaines personnes méfiantes, j’en suis conscient. C’est pourtant la définition la plus simple et courte du magnétisme que je pourrais formuler. Selon moi, cette force est également éternelle et infinie. Là, non seulement on pourrait m’accuser de parler de Dieu de façon détournée, mais en plus de faire dans le mystique et le grandiloquent. Qu’importe, je ne fais que vous livrer mes ressentis de la façon la plus honnête qui soit. À chacun de s’y pencher ou non.

Il n’est pas nécessaire de pratiquer le magnétisme pour qu’il existe, et pour qu’il ait une incidence sur nos existences. Il est partout et de tout temps, c’est une force naturelle. Une force naturelle qui n’est pas, dans l’absolu, positive ou négative. Tout dépend de ce que l’on en fait. Toute pensée, tout acte a une dimension et une portée magnétique. Certes, ce n’est pas le seul élément qui compose un acte ou une pensée, loin de là : c’en est simplement une partie. C’est un peu comme un territoire vierge : le territoire est neutre, c’est ce qu’on y fait qui peut être bienfaisant ou malfaisant. C’est pour cela qu’il est important de savoir se couper des énergies négatives, et davantage s’ouvrir aux énergies positives.

Mais même ces termes sont des raccourcis, « énergies positives », « énergies négatives ». On pourrait avant tout parler d’énergies qui vous font du bien, et d’autres qui vous nuisent. Il arrive que certaines énergies, pourtant plutôt positives, rendent nerveux. Que cela occasionne un trop-plein en soi. Tout est donc question de ressentis. Il est donc inutile de passer des heures à lire des ouvrages théoriques, tout doit s’expérimenter par des exercices et expériences concrètes. (Un certain nombre d’astuces sont expliquées sur ce blog. À vous d’y vadrouiller…). Si vous vous posez des questions sur le magnétisme, rien ne vaut la pratique : ne me croyez pas sur parole, ne cherchez pas à être convaincu : expérimentez, tout simplement ! Prenez le temps de vous forger une opinion par vous-même : c’est encore le meilleur protocole qui soit.

Des énergies magnétiques présentes en chaque action…

En fait, je suis convaincu que tout acte, toute pensée a un sens non seulement dans l’immédiat (dans un espace et une temporalité définis), mais également dans tout l’univers. Lorsqu’on parvient à faire preuve d’amour et de compassion, celle-ci se ressent, se transmet, qu’on le veuille ou non. Il en va de même pour tout autre sentiment. Lorsqu’on apprend à maîtriser les champs magnétiques, on contrôle mieux ce que l’on partage. On peut amoindrir les ondes négatives, éviter de transmettre son stress et sa nervosité à autrui. On peut également travailler sur son altruisme, et le partager davantage avec les autres. Cela doit faire partie d’un tout : on ne doit pas travailler QUE sur son magnétisme. Au contraire, l’amélioration des ressentis doivent inciter à agir dans bien d’autres domaines (projets, communication, altruisme, soin de soi, soin des autres, partage…).

Cette interconnexion crée notamment « l’atmosphère ambiante ». Si l’on est déprimé, quelles que soient nos actions on contribue à la déprime ambiante (ce n’est pas pour autant qu’il faut en culpabiliser). Si l’on est dynamique et joyeux, on contribue à rendre le monde meilleur, ne serait-ce que par ses pensées et son état d’esprit. Nous nous influençons tous les uns les autres. Souvent dans un groupe, il suffit qu’une seule personne voit tout en noir pour tirer les autres vers le bas. Et vice versa. Il n’y a aucune fatalité pour autant : même dans une atmosphère morose, on peut se couper des ondes négatives, s’élever, se rendre meilleur… et par la même occasion entraîner les autres ! Est-il toutefois possible que des ondes énergétiques aient une influence insoupçonnée sur l’univers entier ? Je pense que oui, même si c’est une influence par nature impalpable et impossible à mesurer.

Le magnétisme est donc une force présente dans tout l’univers. À mon sens, ceci est davantage un fait qu’une croyance. Un fait qui n’est pas dogmatique, et n’est pas relié à un concept précis. On peut le lier à la croyance ou la conviction que l’on souhaite. Et surtout, il ne faut pas y voir une « solution pour tout » ou une « explication absolue ». Ces forces se constatent dans le réel, un cartésien ou un athée peut en faire tout autant l’expérience qu’un bouddhiste ou un croyant. C’est parce que cette force est neutre que je parle généralement de « magnétisme de bien-être » : les séances que je donne et les exercices que j’enseigne ont une orientation précise. Bien d’autres façons de ressentir et pratiquer ces ondes invisibles existent.

Interconexion_apophysis_fractal_frame

Nous pouvons TOUS pratiquer le magnétisme contrôlé, ce n’est pas réservé à une élite. C’est un don que nous possédons, qui est en chacun.

Le magnétisme, c’est notamment…

  • Ce sentiment de bien-être et de plénitude que vous ressentez parfois sans trop savoir pourquoi. Souvent, cela surprend : on se sent soudain divinement bien, en parfaite harmonie avec l’univers. Bien dans son corps, bien dans sa tête  ;
  • Ce sentiment de stress et de mal-être… que vous ressentez là encore parfois, toujours sans trop savoir pourquoi. Lorsque cela survient, on a tendance à chercher mille justifications. Pourtant, il arrive qu’il n’y ait pas de vraie raison pour être dans un tel état ;
  • Ce « courant » qui passe lors d’une poignée de main, et que la personne vous fait un bon effet ou au contraire un mauvais effet. Qu’importe les mots ou l’attitude, vous vous sentez d’emblée en confiance… ou bien en méfiance ;

hand-shake-146146_640

  • Cet effet divin que vous ressentez lorsqu’une personne aimée est près de vous, et que sa simple présence suffit à rendre l’atmosphère plus douce. Parfois, on se sent également bien avec quelqu’un que l’on vient de rencontrer. Au bout d’une demi-heure, on lui parle comme si on la connaissait depuis toujours ;

hug_for_wife__chibi__by_doctormo-d66a28q

  • Cette ambiance électrique et nerveuse que vous subissez dans un embouteillage, ou dans toute autre situation stressante. On a l’impression qu’on n’est plus tout à fait soi-même, que notre tête va « exploser ». On se sent comme un volcan en ébullition.

Nota Bene : Certaines personnes pourraient dire que ce ne sont pas là des preuves, simplement une interprétation des évènements. Oui bien entendu ! Les magnétiseurs proposent une interprétation du monde, ils ne proposent pas un dogme ou la vérité absolue. Tout du moins, pas les magnétiseurs dignes de ce nom :-).

Comme vous pouvez le voir, toute situation a une dimension magnétique, au-delà même de ce qui est directement visible et palpable (le ton de la voix, l’attitude, la conversation, la communication non-verbale etc.). La pratique contrôlée du magnétisme permet de mieux se connaître, mieux connaître l’autre. Elle permet également de moins subir (voire ne plus subir) les ondes négatives, et de mieux profiter des ondes bienfaisantes.

Si ces énergies se ressentent dans tout le corps, leur vecteur principal reste les mains. C’est par ce biais que vous pourrez ressentir, contrôler, donner du magnétisme. L’autre vecteur important est la tête. Cela se ressent notamment lors d’une séance de relaxation ou de méditation : on ressent des fourmillements, on a l’impression que la tête « s’ouvre ». Par ailleurs, c’est le point d’entrée et de sortie de beaucoup d’ondes magnétiques. Savoir utiliser les mains et la tête est le principe de la mise en canal.

Le principe du canal magnétique

Un magnétiseur est un praticien amateur ou professionnel de magnétisme contrôlé. Il pratique donc le magnétisme comme tout un chacun, mais de façon consciente et en utilisant une méthode. De plus, son entraînement régulier lui permet d’avoir une plus grande maîtrise des ondes magnétiques. Il évite notamment de mélanger ses propres ondes avec celles de la personne magnétisée, et il parvient à transmettre davantage d’ondes, plus intenses. Lesquelles… les siennes ? Non ! Il transmet des énergies provenant de l’univers ambiant.

Pour ce fait, le praticien se met en canal. C’est là un point essentiel, puisqu’il n’est pas censé envoyer ses propres ondes. Lorsqu’on envoie ses propres ondes, il y a tout à perdre :

  • On se « vide » de ses propres énergies, et de fait on s’épuise rapidement.
  • Plus on donne de son magnétisme à soi, plus on perd de forces !
  • On risque de transmettre ses ondes négatives : stress, nervosité, mauvaises pensées…
  • On n’est pas dans le partage car les ondes circulent à sens unique. Or, le mieux est de les faire circuler dans les deux sens.

Il faut savoir abandonner une partie de son orgueil, et admettre que les ondes que l’on transmet ne viennent pas de soi. C’est comme porter de l’eau à quelqu’un : si vous allez chercher de l’eau, remplissez une bouteille et la tendez à une personne qui a soif, vous faites office de canal, de « facilitateur » entre l’eau et la personne. De la même manière, lorsque vous magnétisez, vous faites office de facilitateur entre les ondes et le corps.

N’oubliez pas que les champs magnétiques circulent sans appartenir à quelqu’un en particulier. Vous pouvez transmettre des ondes positives à une personne sans pour autant avoir moins d’ondes positives en vous à la fin de la séance. C’est tout l’avantage d’une énergie circulatoire et illimitée…

satellite-dish-310868_640

Le principe du canal est également un peu le même que celui d’une antenne de télévision. L’antenne reçoit des ondes provenant d’un satellite qu’elle transmet à la télévision. Les ondes passent par le canal de l’antenne… Sans antenne, pas de transmission possible, ou bien plus difficilement. L’antenne est présente pour faciliter le passage des ondes. Elle peut également servir de filtre, en ne recevant que certaines ondes et pas d’autres. Suivant cette image :

L’antenne, c’est le magnétiseur.

La « télévision », c’est la personne magnétisée.

Le satellite, c’est le magnétisme.

Le canal peut se faire de différentes façons. Généralement, cela se déroule ainsi : le magnétiseur est debout et se tient derrière le magnétisé, qui lui est assis. La personne traitée ferme les yeux, se détend, respire calmement. Le praticien a une main au-dessus de la tête du magnétisé, l’autre main paume vers le ciel. Les ondes entrent par la main placée paume vers le ciel, puis circulent jusque dans l’autre main, afin d’être envoyées vers la personne magnétisée. En d’autres moments (lorsqu’on le ressent, et bien souvent lorsqu’on est un peu plus expérimenté), les ondes peuvent passer directement par la tête du magnétiseur et être ensuite envoyées dans les deux mains posées sur le crâne du magnétisé.

GPS_Satellite_NASA_art-iif

Le parallèle « antenne et satellite » permet de comprendre le principe du canal. Ceci dit, le côté technique ne suffit pas. Il faut également travailler sur sa propre personne, être en harmonie avec soi-même, s’exercer à ressentir, recevoir et maîtriser les ondes. Les principes de base restent simples, s’améliorer et tout maîtriser demande davantage d’étapes.

On peut également ressentir du magnétisme de bien d’autres façons. Par exemple…

  • En se rapprochant de la nature (pieds nus dans la terre / debout, dos appuyé contre un arbre / en plein air et yeux fermés, tête tournée vers le soleil…)
  • En câlinant quelqu’un (que ce soit de façon chaste, comme avec une personne de sa famille, ou de façon plus charnelle avec son/sa conjoint(e) 
  • En faisant des exercices de méditation
  • En étant attentif à ses ressentis et en accomplissant des actes en pleine conscience
  • En s’endormant ou en se réveillant
  • En étant lié aux éléments naturels (en prenant une douche, en sentant le vent contre sa peau…)

Les occasions sont multiples ! Sans en faire une obsession, multipliez les petites occasions de travailler vos ressentis, et vous comprendrez mieux encore les principes du magnétisme.