Mon parcours

De l’écriture au développement personnel

Alexis, parisien né en 1979. Ma vie se partage entre la famille, le travail, l’art et le développement personnel. Côté travail, j’ai toujours été auteur. C’est ma première passion et vocation, bien avant ma découverte du développement personnel, et qui ne m’a jamais quitté. Sans formation particulière, je me suis formé par moi-même, au gré des projets, rencontres et expériences. Ayant quitté le système scolaire peu avant le Bac, j’ai débuté par les classiques petits boulots, tout en affinant ma plume. Je développe ensuite peu à peu mon propre réseau et travaille pour différentes sociétés. J’écris des scénarios B.D. pour des magazines (notamment Le Pèlerin, Pirates Mania…), deviens lecteur pour une chaîne de télé (ainsi que scénariste pour quelques formats courts), dialoguiste et scénariste de jeux vidéo, rédacteur pour des sites internet et des présentations de produits… de tout ! Certains travaux plaisants, d’autres bien plus alimentaires.

Un trouble particulièrement persistant me pousse à me tourner vers le monde du bien-être et du développement personnel : la dépression. Une dépression chronique qui me freine depuis mon enfance, et sème une importante quantité d’embûches en de nombreuses étapes de mon existence. Après en avoir eu à peine conscience durant bien des années, je me décide enfin à m’y pencher et à chercher des solutions. Ce mal me cause entre autres des troubles de la mémoire et de l’attention, qui rend par exemple toute lecture de roman très difficile.

Par ailleurs, mon hyper-émotivité occasionne des abandons, des découragements, a tendance à ne me faire accomplir les actes qu’à moitié (je ne suis pas particulièrement à plaindre pour autant, tant de gens souffrent mille fois plus…). Un domaine vaste, très vaste.. à la fois terrifiant et passionnant. Une maladie que je suis parvenu à considérablement amoindrir. Mais qui est toujours en moi, et peut parfois revenir. Bienfait, mal-fait, qui peut savoir ? Le fait est que j’écris beaucoup sur le sujet, ayant conçu de nombreuses techniques et astuces pour s’en sortir. Cela sera publié peu à peu… Mais revenons-en à cette période de mon parcours.

Le monde du bien-être me donne de premières pistes. Me stabilise, me fait me sentir mieux. Je me rends à des salons, visite des sites, rencontre du monde… Pourtant, c’est en premier lieu vers l’ésotérisme que je me tourne. Je crois alors au tarot, à la médiumnité, la voyance, et même la communication avec les esprits (!). Je ne regrette pas cette première orientation, car j’avais besoin de tester tout cela pour m’apercevoir que ce n’était qu’une coquille vide. Aujourd’hui, j’ai radicalement changé et pense que le spiritisme et autres dérives sont totalement infondées, et même parfois dangereuses. Je m’efforce toutefois de garder l’esprit ouvert.

Je me tourne alors vers des activités spirituelles plus « Zen ». Exercice physique, reiki, méditation, hypnose… et bien entendu magnétisme, domaine devenant peu à peu ma spécialité. Côté écriture, je m’éloigne de mes clients passés pour acquérir davantage d’indépendance : je crée plusieurs blogs, me lance dans la littérature, ainsi que les livres de développement personnel. Nombre de mes écrits sont mis sous forme d’eBooks et proposés un peu partout sur la toile. En parallèle, je donne de temps en temps des séances de magnétisme. Tout d’abord aux proches, puis à des internautes qui me contactent. Tenant à rester magnétiseur amateur, toute séance reste à prix libre. C’est encore le cas aujourd’hui.

IMG_9438

Mon aller simple pour le monde du bien-être

Peu à peu, pas à pas, j’explore différentes voies… Les thérapies, produits et méthodes sont si innombrables qu’il est très difficile de s’y retrouver, en tout cas au début. Du reiki à la sophrologie, de la méditation au feng shui en passant par les arts, l’alimentation et le sport, j’ai testé, lu, essayé… Et ai laissé parler mon intuition. Surtout, c’est l’expérience du concret qui m’a démontré ce qui fonctionnait… et ce qui ne fonctionnait pas. Étudier, tester, garder son libre arbitre puis décider de poursuivre ou d’abandonner tel domaine : comme façon de faire, je n’ai jamais trouvé mieux.

J’ai notamment débuté par la méditation, ai modifié mes habitudes alimentaires, ai développé ma spiritualité. J’ai conservé certaines méthodes, en ai abandonné bien d’autres. Dans le même temps, j’ai poursuivi une autre passion : l’art graphique. Je peins, dessine, pratique le street-art et la peinture sur corps.

Du rédactionnel aux ouvrages de bien-être

J’ai découvert le monde de l’eBook alors que je cherchais de nouveaux moyens d’expression, qui me permettraient de rester indépendant. La liberté qu’offre ce format m’a immédiatement séduit : on peut s’éditer soi-même assez facilement, et c’est bien là ce que je recherchais. Le modèle eBooks m’a permis de diffuser mes écrits littéraires, ainsi que mes contenus orientés bien-être. Aucun compte à demander à personne, indépendance maximale !

Rien ne remplace le rapport au papier ? Pourtant, un eBook est cent fois plus écologique, moins polluant et consommateur d’énergie qu’un livre classique. Aucun arbre à abattre, aucune usine nécessaire, aucun camion de transport. Le livre électronique est bien davantage lié au développement personnel qu’on ne le croit ! (Mais de toutes façons, mes eBooks Amazon sont désormais accessibles en version papier 🙂  ). J’ai ainsi écrit des ouvrages sur les citations Zen, le yoga, le Pilates, le jeûne… entre autres. En tout une trentaine d’eBooks publiés sur Amazon, Kobo, Google Play et d’autres plateformes. (Bien davantage à présent, mais publiés sous différents noms de plume). Les retours ont été bons, les ventes ont suivi… j’avais réussi à créer ma propre activité, de chez moi ! Un pas de plus vers l’indépendance était franchi.

GVM(17)

Ma découverte du magnétisme

J’ai découvert le magnétisme un an ou deux avant de démarrer les eBooks, et trois ou quatre ans avant le blogging. Après avoir découvert les bases de la méditation et l’avoir expérimenté bien des fois chez moi, je découvris la méditation de groupe et la méditation guidée. Je m’inscris à une association parisienne et vins méditer en cercle, dans un groupe de dix à vingt personnes, généralement une fois par semaine. Le responsable du groupe nous faisait visualiser des couleurs, interpellait notre imaginaire, notre intuition, puis laissait un temps pour une méditation libre. Ce furent mes premiers pas, encore inconscients, dans le magnétisme… Car cela m’appris à ressentir l’énergie du groupe. La chaleur, les ondes vibratoires étaient bien plus puissantes lorsque d’autres personnes méditaient à mes côtés. J’ignorais encore que ces ondes se trouvaient partout, pas uniquement chez tout un chacun mais dans l’univers entier.

J’ai hésité entre deux photos… Finalement j’ai mis les 2 😉

Un jour, à la fin d’une méditation, le guide nous fit faire un petit exercice de magnétisme, sans contact tactile. Il consistait simplement à se mettre par deux, l’un se plaçant derrière l’autre pour passer ses mains au-dessus de sa tête, et tenter d’en ressentir les ondes magnétiques. J’ai ressenti des forces, des courants vibratoires qui m’ont donné des sortes de picotements dans les mains, puis la tête, puis tout le corps. Ce n’était alors ni agréable ni désagréable, c’était juste très étrange ! La personne que j’avais magnétisée avait ressenti également beaucoup de forces.

Suite à cela, j’ai continué dans la voie du développement personnel tout en réalisant de nombreuses expériences magnétiques. Exercices seul, dans la nature, avec des amis, mon épouse, mon enfant… J’ai eu pas mal de « cobayes » 🙂 qui m’ont confirmé tous les bienfaits de cette pratique. C’était extraordinaire de sentir ma sensibilité se développer, mes sens s’ouvrir, et découvrir des ressentis que j’avais toujours plus ou moins ignorés jusqu’alors !

Pagan_meditation
Bon j’avoue ce n’est pas moi, c’est une photo d’illustration 🙂

L’aventure du premier blog

Si j’ai découvert à peu près tout par moi-même, c’est notamment parce que mes recherches en librairies, bibliothèques et sur internet ne m’ont pas satisfait. Bien peu de vrais ouvrages, peu de sites qui me convenaient… Des contenus somme toute assez rares, et parfois assez pauvres, pour un sujet pourtant si important ! Surtout, pour tout dire je suis en partie en désaccord avec un certain nombre de magnétiseurs, qui associent leurs pratiques à la guérison, voire au médical (sans trop le dire) et garantissent des résultats extraordinaires. D’autres encore mêlent leur pratique au chamanisme ou à la médiumnité. Je ne cherche pas à juger, chacun fait ce qu’il veut, seulement je ne trouvais pas chaussure à mon pied (le côté pratique de tout cela est que de fait, je ne fais pas concurrence à mes collègues car je propose quelque chose d’assez différent). J’ai donc créé mon propre blog, celui que j’aurais aimé découvrir. Il a été assez rapidement bien référencé, m’a valu de nombreux contacts et messages.

J’en ai profité pour donner quelques séances à des inconnus, en appliquant un tarif social, voire sans faire payer. Ce n’est pas cela qui pourrait nuire au marché du bien-être, car ce sont les gens qui ne peuvent pas payer qui viennent me voir, et non ceux qui seraient avides d’économies 🙂 Ce blog a été une bonne expérience, mais il était trop amateur. Ce premier site m’a appris que ma pratique du magnétisme était essentiellement basée sur le bien-être, et ne se spécialisait pas sur la guérison (même si l’aide à la guérison pouvait intervenir assez souvent). Il m’a également appris que de nombreuses personnes étaient en demande d’apprentissage… Je ne compte plus les eMails de demande de cours ou de formation. Mais à l’époque, je n’étais pas suffisamment expérimenté pour cela. Mon éthique m’interdisait d’offrir quoi que ce soit dont je n’aurais pas été certain du résultat, je me suis donc alors refusé à devenir formateur. Être un simple magnétiseur amateur me convenait parfaitement bien.

avatar-blog-1022556024-tmpphpAxAo4X

Mes nouvelles avancées dans le magnétisme

Mes capacités magnétiques sont restées telles quelles de nombreux mois durant. Je suis passé à d’autres domaines, je ne ressentais plus tellement l’envie de donner des séances ou de faire des exercices. Cela arrivait encore, mais rarement. Et puis, c’est revenu. Pourquoi à ce moment-là plutôt qu’à tel autre ? Je l’ignore… mon Moi profond m’a chuchoté que c’était la bonne période pour reprendre, que l’évolution de mon être me permettait de franchir un nouveau palier. J’ai donc repris mes expériences autour des énergies vibratoires. Dans le même temps, j’ai travaillé bien d’autres points, afin d’être en parfaite cohésion (moins de viande, plus de sport, pratique artistique…).

J’ai ainsi développé des astuces, exercices et réflexes du quotidien permettant d’entretenir son magnétisme, de le développer tout au long de l’année. Et surtout, de l’utiliser à bon escient pour calmer son stress, faire du bien à son entourage, être mieux dans sa vie. De nouveau, je me suis aperçu que le net ne délivrait pas toutes ces informations. Voulant reprendre contact avec les aspirants pratiquants et désireux de partager mes savoirs, c’est tout naturellement que j’ai ouvert ce second site. Il parle beaucoup de magnétisme, mais pas uniquement car cette pratique de bien-être implique de travailler sur soi en général, notamment pour l’alimentation, le rapport aux autres, la philosophie de vie… C’est un tout, un ensemble. Il n’y a pas UNE solution miracle, mais un tas de petites solutions inspirantes qui vous permettront d’évoluer.

point d'interrogation

Aujourd’hui ?

Je suis toujours magnétiseur et auteur. Je me suis remis aux séances de magnétisme et donne même quelques formations individuelles. J’ai de nombreux projets, sans savoir de quoi demain sera fait ! En matière d’art, je fais de la toile, de la feuille, du street-art et du body-painting. Si vous êtes curieux, vous pouvez voir une partie de mon travail ici : https://www.flickr.com/photos/113812585@N04/sets/
Je tiens également un blog consacré à mes body-paintings : https://projetsymbiose.wordpress.com/

(Quelques exemples de travaux personnels ci-dessous)

       

Quant à mes activités littéraires, elles sont trop éloignées des thèmes de ce blog pour que je communique ici à ce sujet. Je signe d’un autre nom de plume… Ce sont des histoires souvent assez sombres, qui me permettent de me confronter à mon « côté obscur ». Nous en avons tous un ! Je fais également régulièrement de l’animation pour enfants, en animant des ateliers d’art et des sessions de jeux de rôles. Le reste du temps, je m’occupe de ma petite famille, voyage, fais du sport, prend l’air…

Demain ?

La création d’une formation sur la dépression, une autre sur l’apprentissage en ligne du magnétisme. Des ouvrages en collaboration avec Frédéric Delavier. Un déménagement, une chaîne Youtube, des vadrouilles street-art. Tant d’objectifs en tête ! Tout vient à point à qui sait laisser le temps au temps… Je préfère faire les choses lentement et les faire bien, plutôt que vite et mal.