Que penser de la cigarette électronique ?

Retour sur les méfaits à long terme de la cigarette

Nous savons tous que le tabagisme présente beaucoup d’inconvénients. Le plus grand risque pour les fumeurs est probablement le cancer du poumon, mais d’autres inconvénients au tabagisme sont encore plus dévastateurs. Si vous êtes un fumeur et envisagez d’arrêter, choisissez une alternative avec la cigarette électronique. Changer psychologiquement les habitudes permet de limiter les dégâts.

cigarettes électroniques

La majorité des vapoteurs sont des anciens fumeurs

Au cours de ces cinq dernières années, la vente de cigarette électronique n’a cessé d’augmenter. La majorité des vapoteurs sont des anciens fumeurs qui veulent avoir la même sensation. Ce modèle électronique vaporise du liquide à base de nicotine. Le kit est composé d’une batterie, d’une cartouche jetable, remplaçable ou réutilisable avec l’e-liquide dedans et d’un atomiseur qui chauffe le de cartouche pour créer en permanence la vapeur. A préciser que la cigarette électronique ne contient pas de tabac et il n’y a aucune combustion, aucune fumée. Par contre la nicotine aromatisée est utilisée pour imiter l’aspect d’une vraie cigarette. Actuellement, les centres d’intoxication recommandent aux personnes dépendantes d’utiliser la cigarette électronique pour avoir une abstinence progressive dans le but d’arrêter de fumer. Les cigarettes électroniques sont commercialisées en tant que produits de consommation. Néanmoins, la loi interdit son utilisation aux mineurs. Pour aider les fumeurs à trouver plus de sensations à la vapeur, l’association de producteurs de cigarette électroniques dans le monde a récemment envoyé une requête autorisant la nicotine dans les E.-liquides. La démarche parait fructueuse, car la commercialisation de nicotine dans un réservoir de 20mg/l entrera en vigueur dans l’Union européenne à partir de mai 2016. En dessus de cette restriction, les fabricants devront octroyer une autorisation spéciale d’ordre médicale pour une série de fabrication limitée.

Substitution à la nicotine

Le tabagisme est la plus grande cause de la mortalité prématurée dans les hôpitaux de France. À part la commercialisation, la cigarette électronique à Montpellier sensibilise les fumeurs à se retirer du tabac de manière permanente et consensuelle. Une telle politique a été choisie pour créer un cadre par lequel les effets nocifs du tabagisme seront réduits sans exiger brusquement l’abstinence à la cigarette. Comparé au tabagisme l’utilisation de la cigarette électronique à Montpellier est plus saine. Bien que les cigarettes électroniques ne produisent pas de fumée, les vapoteurs inhalent l’arôme qui contient une grande partie de propylèneglycol et de glycérine. Le niveau de la nicotine sur la gamme de cigarette électronique à Montpellier est environ un dixième d’une cigarette normale. Par conséquent, tous risques d’exposition à la vapeur de propylèneglycol sont susceptibles d’être limités à l’irritation de la gorge. La cigarette électronique dispose plusieurs types d’E.-liquide, les vapoteurs peuvent choisir les arômes qui lui font le plus d’effets.

En somme, la cigarette électronique peut être une solution pour les fumeurs ne voulant pas se défaire du geste. La technique consiste alors souvent à débuter par des liquides contenant de la nicotine, puis de réduire graduellement jusqu’à vapoter uniquement du 100 % sans nicotine. Ceci dit, la meilleure solution reste pour moi celle-ci : l’arrêt total et définitif. Non, ce n’est pas si compliqué… Pour s’arrêter totalement sans grandes contraintes, les techniques de développement personnel vous seront très utiles.

Laisser un commentaire